5ème festival de film de l'alliance françaisE 

"Mauvais Flics, Jazztronautes et Natation Synchronisée"ancophone Films Festiva

Du 7 au 10 mars 2019

 Cinemathèque de Winnipeg | 100 Arthur Street

L’Alliance Française du Manitoba et la Cinémathèque de Winnipeg unissent leurs efforts pour lancer la 5è édition du Festival de film français de l’Alliance Française, présentée cette année sous le nom Mauvais Flics, Jazztronautes et Natation Synchronisée.

Ce festival tient place d’introduction à la Semaine de la Langue française et de la Francophonie. C’est une invitation à la découverte de films classiques et récents, ainsi qu’à l’expérimentation de la grande diversité du cinéma français – et pas seulement! En effet, cette année, le cinéma manitobain est à l’honneur, et les femmes plus particulièrement. Le 8 mars étant leur journée, le symbole était tout trouvé. 

* Tous les films sont sous-titrés en anglais

Les étudiants et les membres de l'Alliance française bénéficient du tarif réduit ($6) en présentant leur carte de membre au guichet. Pour acheter les billets en ligne: BILLETS

Programme

TOUS LES FILMS SONT PROJETES A LA CINEMATHEQUE

JEUDI 7 MARS

19h |   Amanda réalisé par Michael Hers (2018)

Dans le Paris d’aujourd’hui, David, 24 ans, vit au jour le jour. Il jongle entre différents emplois et continue de repousser l’inévitable moment où il devra enfin prendre sa vie en mains. Mais ce rythme tranquille dont il s’accommode accélère brusquement lorsqu’il doit prendre en charge Amanda, sa nièce de 7 ans.


21h  |   Le Grand Bain (Sink or Swim) réalisé par  Gilles Lellouche (2018)

Présenté par Cinémental.

Un groupe d’amis en pleine crise de la quarantaine décide de former la première équipe masculine locale de natation synchronisée. Avec Mathieu Almaric et Guillaume Canet.

RSVPTICKETS

VENDREDI 8 MARS


19h |   (Etre) Femmes au Canada // (Being) Women in Canada   présenté par le Winnipeg Film Group: Found in Translation Tour

Présenté par le Winnipeg Film Group
Introduction par Stephanie Berrington.

ENTREE GRATUITE

Ce programme célébrera les réalisatrices féminines qui ont fait l’histoire du cinéma à Winnipeg et au Winnipeg Film Group, telles que Jessie Short, Danielle Sturk, Tricia Wasney, Shawna Dempsey, Tracy Traeger, Lorri Millan, Erica Eyres, Eve Majzels, Michelle Elrick, Caroline Monnet, Amanda Strong, Leslie Supnet, et Rhayne Vermette.


21h |   In Safe Hand (Pupille) réalisé par Jeanne Herry (2018)



Abandonné à la naissance, la vie de Théo repose entre les mains du service de protection de l’enfance. Jeanne (Sandrine Kiberlain) a pour mission de veiller sur lui alors que tous essayent de lui trouver une famille. Alice (Élodie Bouchez), elle, n’a jamais cessé son combat pour devenir mère. Et ce malgré l’impossibilité pour elle d’avoir un enfant… 

SAMEDI 9 MARS


5PM  |   Conte d'été (A Summer's Tale) réalisé par Eric Rohmer  (1996)


Gaspard (Melvil Poupaud) est jeune, beau, musicien et imbus de lui-même. En vacances en Bretagne, et dans l’attente de l’arrivée de sa presque-petite amie – plus une « habitude » qu’autre chose selon lui – Gaspard se met à chercher l’affection de Margot, une douce étudiante en ethnologie ; et comme si deux ne suffisaient pas, une amie de Margot rentrera elle aussi dans la danse. Finalement, l’arrivée de Léna forcera le protagoniste à choisir entre ses trois soupirantes.

 | RSVPTICKETS
19h  |   Doubles vies (Non Fiction) réalisé par Olivier Assayas (2018)



Plongé dans l’intelligentsia du monde littéraire, Doubles vies retrace les conséquences de l’utilisation par un auteur à scandales d’expériences romantiques réelles – incluant un flirt avec une actrice mariée à son éditeur - comme intrigue pour son nouveau roman. Dans un mélange subtil entre humour pince-sans-rire et observations aiguisées sur les tensions entre art, commerce et technologie, Double vies est le plaisir frais d’un réalisateur brillant. Avec Juliette Binoche et Guillaume Canet.
RSVPTICKETS

21h  |   Au poste (Keep An Eye Out)  réalisé par Quentin Dupieux aka Mr Oizo (2018)

L’infortuné Fuguain (Grégoire Ludig) doit s’expliquer auprès du Commissaire Buron (Benoît Poelvoorde) quant à un cadavre qu’il a trouvé – sa déposition se transformera vite en une description exacte de sa soirée, qui inclura un cafard, un paquet de chips, ainsi qu’un documentaire sur les chevaux. Plus tard, laissé seul avec un député paranoïaque, Fuguain se retrouve soudainement avec non pas un, mais deux cadavres sur les bras. 

DIMANCHE 10 MARS


14h30  |  Monsieur Klein réalisé par Joseph Losey (1976)
 

Robert Klein (Alain Delon) se satisfait tout à fait de son sort dans la France occupée. Son appartement est confortable, sa maîtresse disponible, et ses affaires resplendissantes. Les Juifs, visés par les mesures discriminatoires du gouvernement français, cherchent à se débarrasser au plus vite de leurs œuvres d’art – qu’il récupère alors à un prix ridicule. Mais sa situation change brusquement lorsque qu’il se découvre l’existence d’un homonyme dans la capitale.  Avec Jeanne Moreau.


17h  | 16 levers de soleil (16 Sunrises) par Pierre-Emmanuel Le Goff (2018)

Le 17 novembre 2016, Thomas Pesquet, spationaute français de l’Agence Spatiale Européenne, a décollé pour sa première mission à la Station Spatiale Internationale. Pendant six mois, à 450 kilomètres de la Terre, là où le monde tend à s’effacer, un dialogue s’établit entre Thomas et Le Petit Prince, chef d’œuvre de Saint-Exupéry qu’il a apporté avec lui dans l’espace. En ressort un documentaire éblouissant, avec une bande-son aux rythmes de jazz par Guillaume Perret, où l’on assiste à l’émerveillement d’un jeune spationaute devant l’accomplissement de son rêve. 

19h  |  Le Samour réalisé par  Jean-Pierre Melville (1967)
 

On ne s’en lasse pas. Dans une performance monumentale, Alain Delon joue le rôle d’un tueur à gages aux instincts de samurai. Un cocktail détonnant de cinéma américain des années 40, avec le rôle prépondérant du gangster, et de culture populaire française des années 60 – avec, bien sûr, une bonne dose de mythologie japonaise.